Anti nouvel ordre mondial
Bienvenue sur le forum, veuillez vous enregistrer afin de bénéficier de toutes les parties du forum, et ainsi pouvoir échanger.

A tous ceux qui veulent lutter, informer, débattre, échanger, et même partager vos idées, vos connaissances.

le sybole decodé de DAN BROWN IN DAVINCI CODE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le sybole decodé de DAN BROWN IN DAVINCI CODE

Message par has666 le Mer 28 Déc - 12:27

"Le symbole perdu décodé", d'Alain Bauer & Roger Dachez.

Encore une très bonne surprise avec ce nouvel ouvrage du duo Alain Bauer & Roger Dachez.

Avec "Le Symbole Perdu décodé" il s'agit justement pour eux de décoder le vrai du faux du dernier livre de Dan Brown "Le Symbole Perdu". Le nouvel opus de Brown est déjà un extraordinaire succès de librairie, puisque 300 000 exemplaires ont déjà été vendus en Frannce depuis sa sortie, le 27 novembre dernier. Nul doute que le million d'exemplaire sera dépassé...

La Franc-Maçonnerie américaine est la toile de fond du "Symbole Perdu". Mais Brown est un romancier. Il prend souvent de grandes libertés (et c'est tout à fait son droit), avec la vérité historique. Mais comme dans ses romans précédents - c'est d'ailleurs ce qui a fait leur succès - il s'ingénie à méler le vrai au faux, la réalité et les fantasmes, et semble donner à l'ensemble du roman un parfum de réalité. Bref, ceux qui lisent les livres de Brown au premier degré repartent souvent avec des présupposés tenaces et pour tout dire bien des erreurs qu'ils prennent pour des vérités.

Pour ceux qui veulent aller plus loin - j'espère qu'ils seront nombreux - pour ceux qui veulent connaître la réalité des choses il faut un décodeur et c'est justement ce que nous proposent Alain Bauer et Roger Dachez.

Le livre qu'il nous proposent est pour cela l'ouvrage idéal. Tout d'abord parce qu'il est assez court (170 pages), précis, conscis, clair, qu'il va à l'essentiel et qu'il est écrit par deux des meilleurs spécialistes de l'histoire de la Franc-Maçonnerie.

Ils ont également eu une excellente idée, c'est d'expliquer le livre de Brown en suivant son propre chapitrage. Vous pouvez donc lire "Le Symbole Perdu" d'une main et suivre les explications au fur et à mesure de la lecture dans le livre de Bauer & Dachez.

Les principaux thèmes, personnages, lieux, rites et coutumes maçonniques, sont expliqués très clairement dans l'ordre de leur apparition dans le livre de Brown.

Je ne peux évidemment pas les résumer tous ici, mais je donnerai quelques exemples:


- Les 33 grades de l'écossisme (p.11) : "Forgé dans le courant des années 1780, aux Antilles et aux Etats-Unis, un de ces systèmes de hauts grades parvint au début du XIXèmle siècle à un prestige sans précédent: le Rite Ecossais Ancien et Accepté (REAA). Implanté en France - qui était en fait sa lointaine origine - dès 1804, il finit par s'imposer dans le monde entier et constitue de nos jours le Rite maçonnique de hauts grades le plus répandu et le plus révéré par ses adeptes.

Le REAA compte 33 grades - ou degrés pour traduire le mot anglais "degrees" - dont le dernier porte le titre imposant de "Souverain Grand Inspecteur Général". (p.13).

En France, l'obédience maçonnique où l'on pratique (de façon quasi exclusive) le Rite Eccossais Ancien et Accepté est la Grande Loge de France. Les grades supérieurs (du 4ème au 33ème) sont pratiqués au sein du Suprême Conseil de France.


- La Maison du Temple (p.14) : "Dans son état actuel, elle remonte à la fin du XIXème siècle et a subi des remaniements au début du XXème. De style néo-classique, comme tout le coeur de la ville de Washington, elle développe des surfaces immenses et des volumes impressionnants où s'imbriquent des esacliers en marbre et des statues monumentales. On y accède par un grand escalier d'honneur que bordent deux Sphinx de pierre" (p.15).

Elle est le siège su Suprème Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté Juridiction Sud. On peut en faire une visite virtuelle sur son site internet www.scottishrite.org.

- L'aigle à deux têtes (p.21): "Dans le courant des années 1760, des grades maçonniques ayant brodés sur le thème chevaleresque, l'image de l'aigle y fut intégré. C'est vers la fin du XVIIIème siècle que l'aigle bicéphale devint la marque privilégiée des plus hauts grades du REAA. Le 30ème grade, de Chevalier Kadosh, dit aussi Chevalier de l'Aigle blnac et noir, possède un bijou caractéristique où l'aigle à deux têtes tenant une épée est posée sur une croix teutonique (...) enfin l'aigle bicéphale forme l'essentiel du bijou du 33ème et dernier grade.

C'est l'emblème par excellence des Suprêmes Conseils du REAA dont chacun se considère symboliquement comme une sorte d'héritier du Saint Empire" (PP. 21 & 22).


- Le plan du Capitole et la pose de sa première pierre (p.24) : "La cérémonie de pose de la première pierre du Capitole fut une affaire purement maçonnique avec quatre loges présentes, présidée par Georges Washington, le 18 septembre 1793. Des prières, des chants et des salves d'artillerie accompagnèrent la dédicace. Une grande plaque d'argent gravée, commémorant l'événement, fut placée dans les fondations. Une pierre de un mètre de large fut descendue et Washington revêtu du tablier maçonnique, la vérifia par l'équerre, le niveau et le fil à plomb. Puis il procéda à la cérémonie en offrant le blé, le vin et l'huile (symboles maçonniques de la santé, de la paix et de l'abondance).
En l'absence d'archives fiables, cette pierre de fondation du Capitole n'a pas pu être localisée à ce jour avec précision. L'article de presse qui relate l'événement mentionne qu'elle fut placée en profondeur. La plaque apposée à l'occasion du centenaire, en 1893, à l'angle sud-est de l'aile nord du Sénat, stipule que "sous cette tablette" a été posée la première pierre. Différents sondages (prélèvements et recours aux détecteurs de métaux), n'ont pu retrouver cette pierre originelle... Mystère!" (pp 27 & 28).


- La Main des Mystères (p.32): "Cette main, recouverte de différents symboles aurait été tendue aux néophytes lorsqu'ils pénétraient dans le Temple de la Sagesse. (...) D'une certaine manière, c'était aussi acquérir le pouvoir d'accéder à une vie nouvelle. Rien, cependant, ne vient attester de la réalité de cette tradition raportée (par l'abbé Montfaucon de Villard)" (p.33).

- Ordo ab Chaos (p.42): "Cette formule ("L'Ordre venu du Chaos"), célèbre en Franc-Maçonnerie, est la devise universelle du Rite Ecossais Ancien et Accepté.
Historiquement, elle renvoie au travail de classement, d'épuration et de mise en ordre des innombrables Hauts Grades qui s'étaient développés sans plan préconçu au XVIIIème siècle et que le REAA a placés dans une séquence, en harmonisant les rituels et proposant une progression morale et spirituelle du 1er au 33ème grade.

Plus largement, on peut aussi lire cette formule comme un programme intellectuel et initiatique: rassembler en soi "tout ce qui est épars", pour se forger une nouvelle personnalité, plus cohérente, plus juste, plus ordonnée" (pp 42 & 43).

Le devise de tous les Suprêmes Conseils du monde du REAA est "Deus Meumque Jus" (Dieu et mon Droit).


- Benjamin Franklin: le franc-maçon de l'Amérique (p.73): "Il est à lui seul une sorte de résumé de l'histoire maçonniqueaméricaine, mais aussi un symbole vivant de l'étonnante proximité qui va s'établir, quelques décennies plus tard, entre l'institution maçonnique et la jeune république américaine, singulièrement par l'intermédiaire de ceux que l'on nomme aujourd'hui, outre-Atlantique, les Pères fondateurs. Franklin fut l'un d'eux, et non des moindres" (p.74).

"Il devient le seul "Père fondateur de l'Amérique" (Founding Father), à signer les trois documents "sacrés" des Etats-Unis: La Déclaration d'Indépendance, le traité de Paris et la Constitution" (p.77).

"Initié en février 1731 par la loge Saint John de Philadelphie, il lui restera toujours fidèle. (...) En poste à Paris, Franklin s'affilie alors à la prestigieuse Loge des Neufs Soeurs. A ce titre, en juillet 1778, il participe à l'initiation de Voltaire qui entrera dans le temple maçonnique en s'appuyant sur son bras. Vénérable de la loge en 1779, Franklin y organisera d'importantes tenues et y suscitera la création d'une société académique consacrée à des sujets littéraires, artistiques et scientifiques. Il en fit aussi un foyer parisien d'ardents soutien aux Insurgents d'Amérique" (p.78).


Voici donc quelques exemples de ce qu'Aalin Bauer et Roger Dachez vous proposent.

La troisème partie du livre - également passionnante - est consacrées aux "Sources authentiques de la Franc-Maçonnerie". Il s'agit d'un digest (ou si l'on préfère d'un résumé...) du livre de Roger Dachez intitulé "L'invention de la Franc-Maçonnerie", dont je vous conseille également vivement la lecture!

"Le Symbole Perdu décodé" d'Alain Bauer et Roger Dachez est à se procurer d'urgence, non seulement par ceux qui liront "Le Symbole Perdu" de Dan Brown (pour eux cette lecture est même obligatoire!), mais également pour toutes celles et tous ceux qui s'intéresse à la Franc-Maçonnerie, ses origines, son histoire, notamment aux Etats-Unis, ses mythes et ses symboles.

Avec eux tout est plus clair. La lecture est fluide (et néanmoins passionnante!), les références sérieuses et fiables.

Alain Bauer et Roger dachez sont deux artistes arrivés au sommet de leur art.

"Le Symbole Perdu décodé" est donc un ouvrage à se procurer d'urgence et à lire sans modération!


° Le mot de l'éditeur :

Le nouveau roman de Dan Brown, Le Symbole perdu, est consacré à la franc-maçonnerie américaine. Autant dire à un monde mystérieux, mal connu, peuplé de fantasmes.
Dan Brown prend avec la réalité historique toutes les libertés du romancier. Mais beaucoup de lecteurs ont le désir d’aller plus loin, de comprendre, de démêler l’écheveau romanesque.
C’est pour eux que les auteurs ont écrit cet ouvrage en trois parties :
• Une « visite guidée » suivant le fil des chapitres du livre de Dan Brown, pour éclairer, expliquer, développer les thèmes que le roman exploite, dans l’ordre où ils apparaissent, pour informer plus complètement sur les personnages et les faits, les symboles et les codes employés par le romancier.
• Une présentation de la franc-maçonnerie américaine, toile de fond du roman, qui permet de pénétrer dans le monde déroutant de la «religion nationale» américaine, dont Washington est la «ville sainte».
• Une évocation des origines historiques, philosophiques et morales de la franc-maçonnerie.
Avec cet ouvrage écrit par des experts, le lecteur peut ainsi mieux appréhender les subtilités et allusions du roman et en apprécier pleinement la saveur, tout en faisant la part entre fiction et réalité.

° Les auteurs :

° Alain Bauer est ancien Grand-Maître du Grand Orient de France. Il est criminologue et a publié plusieurs ouvrages sur la Franc-Maçonnerie.

° Roger Dachez est le président de l'Institut maçonnique de France. Il est directeur de la revue "Renaissance Traditionnelle". Il est reconnu comme l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de l'histoire de la Franc-Maçonnerie.


° Pour aller plus loin :

- Sur "The Lost Symbol":

° Alain Bauer : "Dan Brown a une fascination sympathique pour la franc-maçonnerie". Interview dans L'Express., sur ce site.
° Interview de Dan Brown au JDD: "La franc-maçonnerie me fascine"., sur ce site.
° "The Lost Symbol", le dernier livre de Dan Brown, sort aujourd'hui aux Etats-Unis., sur ce site.
° The Lost Symbol, site officiel.
° The Lost Symbol, sur le site de Washington DC.
° Dan Brown décrypte la Franc-Maçonnerie, sur le site de Paris Match

- Sur Bauer & Dachez :

° "Le Convent du sang", d'Alain Bauer et Roger Dachez., sur ce site.
° "Les mystères de Channel Row", d'Alain Bauer et Roger Dachez, sur ce site.
° "L'invention de la Franc-Maçonnerie", de Roger Dachez, sur ce site.
° Les livres d'Alain Bauer, sur le site de la FNAC.
° Les livres de Roger Dachez, sur le site de la FNAC.
° Renaissance Traditionnelle, la revue.
° Quel avenir pour la Franc-Maçonnerie, sur ce site.

- Sur la Franc-Maçonnerie américaine :

° Washington, la Fayette, Capitole..., sur ce site.
° Benjamin Franklin, homme politique, homme de science, journaliste et franc-maçon., sur ce site.
° Independance Day, sur ce site.
° Deux expositions à Paris pour rendre hommage à Benjamin Franklin, sur ce site.
° Alamo, les frères du Fort, sur ce site.
° La Grande Loge du Michigan rend hommage à Gerald Ford, dernier président des Etats-Unis franc-maçon., sur ce site.
° Les origines maçonniques du Ku Klux Klan, sur ce site.
° Fantômes du Mississippi, sur ce site.
avatar
has666

Masculin Messages : 13
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 33
Localisation : babylon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum