Anti nouvel ordre mondial
Bienvenue sur le forum, veuillez vous enregistrer afin de bénéficier de toutes les parties du forum, et ainsi pouvoir échanger.

A tous ceux qui veulent lutter, informer, débattre, échanger, et même partager vos idées, vos connaissances.

un peu de détente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un peu de détente

Message par mike74 le Jeu 23 Aoû - 15:47

TRANSCRIPTION – SAUT TEMPOREL -> 22 décembre 2012

Crrrrshhhhh crsssshhhh—–C’est donc depuis hier une panique générale depuis que le réseau mondial s’est arrêté soudainement de fonctionner… crrsshhhhh—crsssshhhh nous retrouvons notre correspondant à Paris, Place de la Bastille, là où se sont massés des milliers de personnes…crsssshhhh

— Oui, Pierre, je suis au milieu de la foule, très dense, il y a beaucoup de bruit, les gens discutent, viennent se rassurer, échangent des informations, c’est un peu surréaliste, comme vous vous en doutez…je vais demander à un jeune homme à côté de moi pourquoi il est là aujourd’hui…crsssshhhh——crsssshhhh, alors Florian, pourquoi êtes-vous à ce rassemblement, qu’est-ce que cela signifie ?

— Et ben ce matin j’ai allumé mon PC, comme tous les matins, j’ai lancé mon navigateur et rien. J’ai vérifié si tout était bien connecté, j’ai appelé la hot-line et là, rien non plus. Plus de téléphone, même mon portable passait pas, alors je suis allé voir mes voisins, et pareil, ils avaient rien, comme moi. On a commencé à discuter, on a allumé la radio, parce que la télé on pouvait pas, elle est par le net, et on a appris que le réseau était coupé de partout sur la planète, alors on est sorti, et voilà, je suis venu ici, parce que c’est un lieu de rassemblement, quoi…

— Et alors, vous comptez faire quoi ?

— Ben on sait pas, on attend, c’est peut-être un truc grave, mais bon l’ambiance est plutôt sympa, y’a vachement de monde…crsssshhhh——crsssshhhh
FIN DE LA TRANSCRIPTION – SAUT TEMPOREL -> 29 décembre 2012

…Nous accueillons dans nos studios André Coulos, sociologue—-crsssshhhh—crsssshhhh

— Donc, vous, nous dites qu’en une semaine sans Internet, de nombreux comportements ont changé, une véritable révolution des relations sociales s’est mise spontanément en marche ?

— Oui, c’est assez surprenant à constater, mais après plusieurs jours de « déprime » de déconnexion, un peu comme chez les drogués en manque, on peut constater un profond changement de comportement dans la population, particulièrement en ville.

— Vous pouvez nous en dire plus ?

— Oui, et bien, par exemple, vous pouviez constater il a encore 4 ou 5 jours que de nombreuses personnes dans la rue étaient penchées sur leur smartphone, pour essayer de se connecter, espérant un retour du réseau. Il y avait aussi des réunions de rue, où les gens venaient échanger des informations sur des possibilités de retrouver une connexion, des choses comme cela. Une forme de grande angoisse, un malaise.

— Mais il n’y a pas eu que ce type de comportements quand même ?

— Non, c’est vrai, il y a eu les grands rassemblements aussi, comme celui de la Bastille le premier jour, puis d’autres, un peu tout le temps, particulièrement des jeunes désœuvrés…

crsssshhhh——crsssshhhh

—…et aujourd’hui, nous savons que le réseau ne va pas revenir de si tôt, donc les gens ont tendance à se rapprocher les uns des autres, comme pour se rassurer ou retrouver un lien social qu’ils ont perdu avec l’arrêt des réseaux sociaux, une sorte de compensation…crsssshhh——crsssshhhh

— Mais cela peut donner aussi des chose surprenantes, non ? Vous parlez de squares Facebook par exemple…

— Oui, tout à fait, le phénomène des squares Facebook est très surprenant à observer…

—Il consiste en quoi ?

— Et bien les gens mettent une pancarte autour de leur cou avec leur nom Facebook inscrit dessus et vont dans un square. En général, en fin d’après midi le square est plein, et les gens tentent de se faire des amis ou de retrouver leurs amis Facebook dans le square. Le principe est simple, il faut avoir deux stylos de couleur, un pour faire une croix « Like » (en vert) et un autre pour dire que vous êtes un « ami ». Donc le nombre de croix sur la pancarte permet de savoir ceux qui ont le plus d’amis…crsssshhhh—-crsssshhhh—crsssshhhhcrsssshhhh

—…très surprenant aussi pour recréer Twitter, non ?

— Oui, les gens lancent des petits avions de papier dans les métro, la rue, avec leur pseudonyme et un petit message, mais comme c’est compliqué vis-vis des followers, ils préfèrent eux aussi se retrouver dans des espaces clos comme les adeptes de Facebook…mais ce ne sont pas les mêmes squares, ils semblent ne pas vraiment s’apprécier…crsssshhhh—-crsssshhhh

— Et pour l’information ?

— Alors, plein de choses ont été faites, il semble que les photocopieurs soient pris d’assaut, et l’on trouve de nombreux petits magazines laissés ici ou là, faits à la main, mais c’est encore embryonnaire…crsssshhhh——crsssshhhh
FIN DE LA TRANSCRIPTION – SAUT TEMPOREL -> 15 juillet 2013

…Reportage de Marion Curieux dans un hackerspace, spécialisé dans les nouveaux réseaux citoyens maillés crsssshhhh—-crsssshhhh…

—Tout à fait Thierry, et j’ai avec moi Hexa76xf8, un hacker en charge de ce centre…crsssshhhh—-crsssshhhh alors expliquez-nous comment ça marche et pourquoi vous faites tout ça ?

— Oh, c’est pas compliqué, le réseau est tombé à cause de ce virus qui s’est reproduits sur les routeurs, enfin ça tout le monde le sait maintenant…crsssshhhh—-crsssshhhh…et même si c’est cool et marrant de ne plus avoir l’Internet, parce que quand même c’était utilisé un peu n’importe comment, il y a quand même pas mal de choses qui manquent, entre autres des bases de connaissance…crsssshhhh—-crsssshhhh…donc on a monté nos propres serveurs, avec nos antennes wifi, nos routeurs et on permet aux gens de pouvoir accéder à ces réseaux…crsssshhhh—-crsssshhhh

— Mais il y a quoi sur vos réseaux ? Ce n’est pas l’Internet, donc, pourquoi y aller ?

— Ah, ben si, hein, c’est pas parce qu’il y a pas les conneries commerciales que c’est sans intérêt, au contraire, et les gens sont pas mal intéressés, parce que c’est justement des ressources documentaires super importantes qu’on met à disposition, on a les backup de plein de choses, et puis on numérise des documents, il y a beaucoup de gens qui viennent et prennent une connexion pour participer et donner leurs propres ressources documentaires, de la musique aussi, des films, enfin un peu tout quoi…crsssshhhh—-crsssshhhh

crsssshhhh—-crsssshhhh—–crsssshhhh—-crsssshhhh

— Merci Marion…crsssshhhh—-crsssshhhh…alors pour continuer cette émission, avec nous le Docteur Sympa qui analyse les changements physiologiques et psychologiques chez les Français après plus de 6 mois sans Internet, sans connexions aux technologies de l’information—–crsssshhhh—-crsssshhhh

— Bonjour docteur, alors qu’est-ce qui a changé ?

— Beaucoup de choses, beaucoup de choses. Nous sommes en période de vacances et les enquêtes renvoient des choses très intéressantes. Pare exemple, le facteur stress : les personnes contactées avouent qu’elles sont nettement moins stressées depuis qu’elles ne sont plus en mesure de se connecter. Elles profitent de leurs vacances, sans se connecter. L’année dernière elles étaient 42% à le faire. La plupart renvoient que de ne plus avoir les mails du travail chez eux durant l’année est un vrai soulagement, leur capacité à décrocher du travail est bien plus importante, les relations sentimentales, familiales totalement modifiées. La plupart des personnes ont une sorte de relâchement et parlent souvent de « sortie de dépendance » : ils se rendent compte qu’ils étaient dans une addiction, sans s’en rendre compte, et que depuis la coupure, ils retrouvent de nombreux autres plaisirs…crsssshhhh—-crsssshhhh—-crsssshhhh—-crsssshhhh…moins fatigués, plus de concentration…humour…crsssshhhh—-crsssshhhh…retrouvés des relations sociales…crsssshhhh—-crsssshhhh…les cafés concerts sont pleins… sorties en ville…regroupements de passionnés…

—…Nous avons un historien avec nous…crsssshhhh—-crsssshhhh…mais peut-on parler alors de changement de civilisation ?

— Oui, c’est évident : même si les technologies en réseau, le numérique ne sont pas abandonnés, c’est la création d’outils locaux qui change totalement la donne, et si le réseau mondial n’est pas reconstruit, c’est une chance pour l’humanité de pouvoir basculer dans une nouvelle civilisation de l’échange, de la connaissance, mais partagée, investie par les citoyens avant tout : nous retrouvons l’essence du réseau Internet, en fin de compte. Sachant que la majorité de la population se dit absolument contre un retour au fonctionnement antérieur, puisque les bénéfices sociaux, relationnels, d’éducation de la grande déconnexion sont majoritairement acceptés.

— Mais jusqu’à quel point sont-ils acceptés ?

— Pas par toute la population, mais quand même, c’est un changement qui amène de nombreuses pistes de changements positifs…crsssshhhh—-crsssshhhh—- l’apprentissage s’en ressent, les enseignants vérifient que la majorité de leurs copies n’étaient en réalité que des copiés-collés de fiches de lecture, de wikipedia, ou d’autres sites spécialisés dans le business des études pour étudiants…crsssshhhh—-crsssshhhh—crsssshhhh—-crsssshhh ces nouvelles contingences font que les bibliothèques préparent leurs propres réseaux maillés, uniquement constitués d’ouvrages de référence, la part de lecteurs réels en l’espace de 6 mois a triplé : sans les facilités offertes par le réseau mondial, l’obligation de lire des ouvrages pour réussir les études est devenue une réalité qui…crsssshhhh—-crsssshhhh…mais aussi économiquement puisque la vente de vélos pour enfants à été multipliée par 5, comme les ballons de football, et autres équipements de loisirs extérieurs…crsssshhhh—-crsssshhhh—-on assiste aussi à un rush dans les magasins de bricolage, jardinerie, électronique et matériels de création de réseaux locaux…crsssshhhh—-crsssshhhh—-
FIN DE LA TRANSCRIPTION – SAUT TEMPOREL -> 31 décembre 2013

crsssshhhh—-crsssshhhh—-nous sommes à quelques minutes d’une nouvelle année, toujours sans le réseau mondial, mais malgré ça les gens semblent très heureux…qui aurait crû que la disparition d’Internet amène autant de nouveautés, un changement aussi important dans la société ? Nous sommes d’ailleurs…

FIN DE LA TRANSCRIPTION GENERALE

source : http://reflets.info/time-machine-le-jour-ou-internet-sest-arrete




_________________
Apprendre, Comprendre, Créer et Partager.
Learn, Understand, Create and Share.
la connaissance et libre et se partage cela doit rester ainsi !
knowledge sharing and free and it should stay that way!
« Vivre libre ou mourir. À vous de choisir. »
« Live free or die. Make your choice. »
« Bientôt les 99% vont manger les 1% --»[.] »
« Soon the 99% will eat this 1% --»[.] »
avatar
mike74

Masculin Messages : 4091
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 41
Localisation : ici et la

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/v/HgazvR7p-pc&autoplay=1

Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu de détente

Message par eveil le Sam 25 Aoû - 11:30

Smile Bonsoir MIKE ,

Tu as pu trouvé un exelent texte merçi pour ce partage.
Nous pouvons tous imaginé la fin d' internet et ces conséquences bonnes ou mauvaises.

Je ne suis pas expert en la matiére informatique mais il y a un truc qui me chiffonne un peu voir faire froid dans le dos beaucoup d' entreprises sont reliés informatiquement.

Je pense plus particulièrement à nos centrales nucléaire.

Doit-on s'attendre à des coupures d' éléctriçités voir le black out totale de l' impossibilité des contrôles informatiques à nos centrales nucléaires et ces réseaux parceque tout es reliés...
Question suite de ce texte fiction.

Si c'est le cas , c'est là que la donne change....


Smile Je ne suis pas expert en nucléaire , je me pose une simple question seulement.


EVEIL
avatar
eveil

Masculin Messages : 6900
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 54
Localisation : de retour en france ( aquitaine )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu de détente

Message par mike74 le Sam 25 Aoû - 16:48

salut eveil surtout en sachant qu'il existe pas mal de virus qui ne sont pas encore répertorier " donc non détecté " sans compter aussi ceux qui sont répertorier mais qu'ils n'arrive pas encore a ce débarrasser comme par exemple le virus Dorifel qui s'attaque au monde financier et qui ressemble un peu au virus Stuxnet.

et puis quand tu sait cela 8,7 millions de clients d’un opérateur téléphonique piratés " en sud-corée " le second opérateur téléphonique du pays tu te dit ben mince alors.imagine dans les autres pays et le notre et dans le monde tous ce qui ce passe et que l'on ne nous dit pas pour pas effrayer les gens, autre exemple sfr mobile il ce sont fait pirater en mars pourtant il me semble pas qu'il en et parler. tous ce qui et relier a internet n'est pas a l'abri et même ce qui ni et pas connecter n'est a l'abri que quelques temps généralement .

éveil pour ta question sur les centrales nucléaire suffit voir ce qui c'est passer en Iran avec le virus stuxnet :

http://www.nytimes.com/2012/06/01/world/middleeast/obama-ordered-wave-of-cyberattacks-against-iran.html?_r=2&pagewanted=all

il faut être stupide pour faire cela et mettre en danger des millions de gens de la planète au risque de tous faire sauté Exclamation .

je re poste un reportage très intéressent pour comprendre.


_________________
Apprendre, Comprendre, Créer et Partager.
Learn, Understand, Create and Share.
la connaissance et libre et se partage cela doit rester ainsi !
knowledge sharing and free and it should stay that way!
« Vivre libre ou mourir. À vous de choisir. »
« Live free or die. Make your choice. »
« Bientôt les 99% vont manger les 1% --»[.] »
« Soon the 99% will eat this 1% --»[.] »
avatar
mike74

Masculin Messages : 4091
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 41
Localisation : ici et la

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/v/HgazvR7p-pc&autoplay=1

Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu de détente

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum