Anti nouvel ordre mondial
Bienvenue sur le forum, veuillez vous enregistrer afin de bénéficier de toutes les parties du forum, et ainsi pouvoir échanger.

A tous ceux qui veulent lutter, informer, débattre, échanger, et même partager vos idées, vos connaissances.

Le Vaccin en details

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Vaccin en details

Message par QueteurDeVerité le Sam 24 Oct - 20:58

Alors que les gouvernements européens vont de l’avant avec leurs
programmes de vaccination de masse contre la grippe porcine, en Hongrie
et en Suède des personnes sont décédées peu de temps après avoir été
vaccinées contre le H1N1.


Le Budapest Times rapporte qu’une femme de 64 ans est décédée juste deux jours après avoir reçu l’injection de H1N1.



Une autopsie a été prévue pour déterminer s’il y a un lien entre le
vaccin et la mort de la patiente, qui souffrait d’une maladie de cœur
chronique mais légère, selon l’article.


Jusqu’à présent 4 personnes sont mortes de la grippe porcine en Hongrie.



Le vaccin utilisé dans le pays est fourni par un fabricant local
Omnivest. Le gouvernement hongrois a commandé 6 millions de doses pour
couvrir environ 60% de la population de Hongrie (10 millions).
Le vaccin d’ Omnivest est produit à partir d’œuf et
contient un adjuvant au phosphate d’aluminium. L’entreprise dit qu’il
suffit d’une dose de leur vaccin H1N1. Leur vaccin, qui a été testé de
manière limitée, se base sur des tests de la souche de grippe aviaire.


Selon l’article du Budapest Times,
Omnivest a menacé de poursuivre en justice quiconque accuserait son
vaccin contre la grippe porcine d’être dangereux. Pourtant, le
principal conseiller du ministère de la santé hongrois, a suggéré la
semaine dernière que le vaccin n’était pas adapté pour les enfants en
bas âge et les femmes enceintes malgré le fait que l’injection soit
offerte gratuitement pour ces groupes « à risques ».


D’autres articles font également état de plus de décès survenus en Suède.



Selon le quotidien suédois, Aftonbladet, des experts médicaux ont dit
qu’un homme d’une cinquantaine d’année est mort de ce que l’on suspecte
être une crise cardiaque 12 heures après avoir reçu une injection de
Pandemix, qui est fabriqué par GlaxoSmithKline.


Le journal a également rapporté qu’une
femme âgée de 65 ans est morte deux jours après avoir reçu l’injection,
on rapporte qu’elle souffrait de « problème musculaire »


Ci-dessous traduction de l’article



Le vaccin contre la grippe porcine pourrait être trop fort



Les personnes d’un certain âge sérieusement malades peuvent être dissuadées de se faire vaccinés.

Jusqu’à présent, deux personnes sérieusement malades sont mortes après avoir été vaccinées contre la grippe porcine.



MPA enquête actuellement pour savoir s’il sera nécessaire de faire de
nouvelles recommandations contre la vaccination des personnes âgées et
malades.


Deux personnes sérieusement malades
sont décédées jusqu’à présent après avoir reçu une injection de vaccin.
L’une d’entre elles est un homme de Västernorrland qui a fait une crise
cardiaque. MPA ne peut dire si le décès est une réaction au vaccin. Une
autopsie sera menée pour clarifier la cause de l’attaque cardiaque.


«
C’est très difficile de faire une évaluation. Certains pourraient
considérer qu’il y a un lien. L’évaluation est une chose personnelle »
a dit Lennart Walden Lind, docteur au MPA.



Une femme âgée de 65 ans de la région de Stockholm, atteinte d’une
tuberculose sévère a été retrouvée morte deux jours après avoir été
vaccinée. Une enquête sera menée sur son cas par le MPA.


Les personnes sérieusement malades devraient-elles éviter de se faire vacciner ?



«
C’est une bonne question et nous y travaillons pour trouver matière à
enquête. Dans les expériences cliniques menées avant la vaccination,
peu de ces cas rares sont représentés. Actuellement nous travaillons en
recommandant la prudence »
a dit Lennart Walden Lind.



Le
vaccin contre la grippe porcine est différent du vaccin contre la
grippe ordinaire du fait que les taux d’adjuvants sont plus élevés.
C’est le composant qui déclenche la réaction du système immunitaire de
la personne vaccinée.




«
Cela peut expliquer qu’on puisse voir des réactions plus fortes que
lors d’une vaccination ordinaire. Si vous avez de nombreux facteurs de
risques pouvant se manifester par une mauvaise fièvre croissante, alors
il vaut mieux s’abstenir de se faire vacciner. Il semble que les
personnes âgées tombent souvent malades lors de la vaccination contre
la grippe. Nous enquêtons là-dessus et il n’y a pas de date fixée pour
connaître la réponse »
a dit Lennart Walden Lind.



D’autres informations en provenance de Suède font état de 190
personnes, dont un grand nombre d’infirmières, ayant souffert d’effets
secondaires liés au vaccin selon ce qui a été rapporté aux autorités
médicales suédoises (MPA).


«
Jusqu’à présent les autorités ont reçu plus de 190 rapports à la fois
venant du personnel médical et d’individus. Les effets secondaires les
plus rapportés sont une douleur dans le bras, de légers symptômes de
grippe tels de la fièvre, douleur musculaire, douleur de l’estomac,
maux de tête, vertige et fatigue »
selon ce qua fait été le site internet suédois DN.se.



L’article précise que GlaxoSmithKline attribue ce taux d’effets
secondaires plus haut que la normale aux adjuvants contenus dan le
vaccin.


«
Selon le fabricant de vaccin GlaxoSmithKline on peut avoir 1 personne
vaccinée sur 10 présentant ces effets, ce qui est légèrement plus élevé
que ce que l’on a pour la vaccination contre la grippe saisonnière.
C’est parce qu’une substance dans le vaccin provoque une réponse
immunitaire à ce moment là ».




Le vaccin de GlaxoSmithKline, Pandemrix contient comme adjuvant du squalene.



La vaccination a commencé partout en Europe il y a un peu plus d’une
semaine. La Suède a été l’un des premiers pays à commencer la
vaccination le 12 Octobre.


Selon le Centre Européen
pour la Prévention et le Contrôle des Maladies basé à Stockholm, il y a
eu jusqu’à présent au total 230 décès liés au H1N1 en Europe depuis
Avril, dont 50% en Grande Bretagne.




Steve Watson – 23/10/09 – www.infowars.net



Information complémentaire



E n Suède, premier pays a commencé la vaccination de masse contre la
grippe porcine, on rapporte de nouveaux décès liés aux injections de
vaccin contre le H1N1.


Deux nouveaux décès ont été rapportés
au Swedish Medical Products Agency . Une femme de 74 ans de Sollefte
dans le nord de la Suède est morte deux jours après avoir été vaccinée
contre la grippe porcine. Elle souffrait de problèmes cardiaque et
pulmonaire et était classée comme patiente à haut risque. Une autre
femme de 90 ans est aussi décédée après avoir reçu une injection du
vaccin selon le journal Expressen.


Au total en Suède, depuis le 12
Octobre, c’est maintenant 4 personnes qui sont décédées, alors que les
cas de grippes porcines sont passés de 93 à 198 en une semaine.


Selon une dépêche AFP du 23/10/09
repris par le quotidien Le Monde en ligne, dans l’Isère à Grenoble, 9
personnes ont porté plainte contre X pour tentative d’empoisonnement et
tentative d’administration de substances…. De nature à entraîner la
mort, avec constitution de partie civile, dénonçant la campagne de
vaccination contre la grippe porcine H1N1, une première en France. Elle
sera suivie d’autres plaintes selon l’avocat de ces personnes, Maître
Jean Pierre Joseph.


"Le
but est d'arrêter ce que nous considérons comme un empoisonnement.
L'intérêt de cette action est que des gens en France aient une attitude
citoyenne et disent publiquement : nous avons compris que la campagne
de vaccination est une arnaque",
a ajouté l'avocat.
avatar
QueteurDeVerité

Masculin Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 34
Localisation : In The Real Life

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Vaccin en details

Message par QueteurDeVerité le Sam 24 Oct - 20:59

La notice explicative insérée dans la boîte du vaccin contre la grippe
porcine - grippe A H1N1, fabriqué par Novartis en 2009, est apparu sur
internet suite à une « fuite «. Selon cette notice, le vaccin fabriqué
à partir d’un ancien vaccin connu sous le nom de Fluvirin est connu
pour provoquer toute une série d’effets secondaires graves à mortels.


Cette notice explicative prouve, s’il
en était encore besoin, que ces vaccinations de masse planifiées à
l’échelle mondiale visent d’abord et avant tout à organiser une
expérimentation mondiale sur des humains de vaccins dont la fiabilité
des tests menés trop rapidement est contestée depuis le début de cette
soit disant « pandémie ».


La notice indique comme date
d’actualisation Septembre 2009, donc elle fournit les informations les
plus récentes sur ce vaccin.


On peut trouver cette notice explicative détaillée à l’url suivant :



http://www.fluscam.com/Vaccine_Package_Inserts_files/Novartis_A-H1N1_2009_Monvalent_VaccinePackageInsert_BasedOn1980Approvalfor%20Fluvirin_UCM182242.pdf




Ci-dessous certains de ces effets
secondaires portés sur la notice du vaccin qui peuvent avoir des
conséquences dramatiques voire létales pour les personnes vaccinées.


Effets secondaires d’une injection
locale (incluant douleur, douleur limitant le mouvement du membre,
rougeur, gonflement, sensation de chaleur, échymose, induration)


Bouffées de chaleur, rougeurs

Frissonnements

Malaise

Tremblements

Fatigue

Asthénie

Oedème facial

Désordres du système immunitaire

Réactions hypersensibles (dont oedème de la gorge et ou de la bouche)

Dans de rares cas des réactions hypersensibles ont conduit à un choc anaphylactique et à la mort

Désordres cardiovasculaires

Vascularite (inflammation des vaisseaux sanguins)

Syncope juste après la vaccination

Désordres digestifs

Diarrhées

Nausée

Vomissement

Douleur abdominale

Désordres sanguins et lymphatiques

Lymphadénopathie locale

Thrombocytopenie transitoire

Désordres métaboliques et nutritionnels

Perte d’appétit

Arthralgie

Myalgie

Myasthénie

Désordres du système nerveux

Mal de tête

Vertige

Névralgie

Paresthésie

Convulsions fébriles

Syndrome de Guillaume Barré

Myélite (dont encéphalomyélite et myélite transverse)

Neuropathie (dont névrite)

Paralysie (dont Bell’s Palsy)

Désordres respiratoires

Dyspnée

Douleur dans la poitrine

Toux

Pharyngite

Rhinite

Syndrome de Steven Johnson

Prurit

Urticaire

Démangeaison (dont non spécifique avec macule et papule, et vesiculobulbe)



Il faut garder à l’esprit que toute cette liste portée sur la notice
explicative du vaccin de Novartis contre la grippe porcine /A H1N1, ne
constitue que la partie immergée de l’iceberg de ce que peut induire
une telle vaccination, après des tests réalisés à petite échelle dans
un laps de temps relativement court. L’étude épidémiologique, s’il y en
a une, sera réalisée après la vaccination de masse, autrement dit après
que des millions d’êtres humains auront servi de cobayes pour tester un
vaccin contre une grippe qui somme toute ne semble pas à ce jour plus
virulente qu’une banale grippe saisonnière.
avatar
QueteurDeVerité

Masculin Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 34
Localisation : In The Real Life

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Vaccin en details

Message par QueteurDeVerité le Sam 24 Oct - 21:02

Des millions reçoivent volontairement des doses de vaccins en injection
sans connaître leurs composants dangereux. Ils contiennent, variant
selon le fabricant, de nombreux stabilisants, neutralisants, agents
porteurs, et conservateurs dont :


25 microgrammes de mercure (thimerosal), une neurotoxine connue, un microgramme est considéré comme toxique selon le NIH, »
le mercure et tous ses composés sont toxiques ; l‘exposition à des taux
excessifs peut endommager de manière permanente ou endommager
fatalement le cerveau et les reins »
de même «une exposition à de très faibles quantités » peuvent aussi causer «des réactions allergiques, des dommages neurologiques et l a mort » ; c’est aussi lié à l’autisme.



Hydroxide d’aluminium et phosphate, connu pour être lié à certaines
maladies neurodégénératives, dont la maladie d’Alzheimer, l’Office of
Occupational Safety and Health Administration (OSHA) fait été de preuve
de fibrose pulmonaire détectée aux rayons X chez des travailleurs ; il
rapporte également que des malades qui subissent des dialyses sur du
long terme développent des troubles de la parole, démence, ou
convulsions.


Formaldehyde, un cancérigène connu
selon le National Center Institute ; lié également à des problèmes de
l’appareil respiratoire et des effets sur les systèmes lymphatique et
hématopoiétique (en relation avec les cellules du sang humain).


Gelatine, polysorbate 80 et résine – des composants qui provoquent des réactions allergiques graves ;

Sulfate d’ammonium, qu’on suspecte d’être un toxique et neurotoxique gastro-intestinal et du foie ;



Sorbitol, suspecté d’être un toxique gastro- intestinal et du foie ;



Phenoxyethanol ( antigel) un toxique suspect d’agir sur le développement et la reproduction ;



Beta-propiolactone, un cancérigène connu suspecté d’être toxique pour
l’appareil gastro-intestinal , le foie, l’appareil respiratoire, la
peau et les organes des sens ;


Gentamycine , un antibiotique ;



Triton X100, un puissant détergent ;



Des tissus et fluides animaux, dont du sang de cheval potentiellement
contaminé, du cerveau de lapin, rein de chien, embryon de poulet, œuf
de poule, œuf de canard, sang de porc, et protéine de truie/tissu ;


Sérum de veau de fœtus de bovin ;



Cellules cancéreuses macérées ;



Cellules diploïdes de tissus de fœtus avortés, et /ou



D’autres ingrédients variant selon le producteur…..
avatar
QueteurDeVerité

Masculin Messages : 56
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 34
Localisation : In The Real Life

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Vaccin en details

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum