Anti nouvel ordre mondial
Bienvenue sur le forum, veuillez vous enregistrer afin de bénéficier de toutes les parties du forum, et ainsi pouvoir échanger.

A tous ceux qui veulent lutter, informer, débattre, échanger, et même partager vos idées, vos connaissances.

Le pétrole d'Irak acquis par l'OCS!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pétrole d'Irak acquis par l'OCS!

Message par monoxygene2000 le Dim 30 Mai - 3:58


monoxygene2000
Admin

Masculin Messages : 601
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : lune

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/monoxygene2000

Revenir en haut Aller en bas

Le pétrole d' Irak acquis par l'OCS!

Message par eveil le Dim 30 Mai - 13:46

Qu' ils fassent ce qu' ils voudrons cela ne durera pas et l' augmentation du prix de barril se fera ressentir pour trés bientôt , c' est la fin des réseves naturels en l' or noir .
C' est la mort de l' impérialisme américain et leurs capitalisme qui es en marche pas les guerres ou futur guerres .
Et je crains qu' un Fachisme risque de naître pour justement instauré le NOUVEL ORDRE MONDIAL afin de préservé , je dirais protégé les spéculateurs Finançiers Criminels contre nous .

Certain effet dominos on commencer à se faire ressentir et pas un seul homme politique dans le monde oserais aborder se sujet brulant conçernant les réserves en pétrole , pas un seul... Exclamation

C' est pourquoi ils ont envahis l' IRAK uniquement pour du Pétrole , le terrorisme est un prétexte ou fabriqué pour détourner une réalité basé sur des mensonges .

Onpeutlefaire.com / Pétrole et écrans de fumée

http://www.onpeutlefaire.com/petrole-et-ecrans-de-fumee

eveil

Masculin Messages : 6900
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 53
Localisation : de retour en france ( aquitaine )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pétrole d' Irak acquis par l'OCS!

Message par eveil le Mar 1 Juin - 11:40

Le pétrole irakien, objectif majeur
Une manière de réduire le poids de l'Arabie Saoudite.

Au fur et à mesure que la tension monte autour de l'Irak, les cours du brut s'envolent. Ils ont atteint vendredi leur plus haut niveau en un an. Le baril de Brent, qui a déjà progressé de plus d'un tiers depuis le début de l'année, a franchi la barre des 28 dollars à Londres.

Indépendamment d'une flambée passagère que ne manquerait pas de provoquer une nouvelle guerre du Golfe, c'est l'avenir de tout le marché pétrolier qui est en jeu.

Régime ami

L'Irak, qui reste soumis à un régime de sanctions con trôlées connu sous le nom de «pétrole contre nourriture», ne produit aujourd'hui qu'un peu moins d'un million de barils de pétrole par jour (mbj). Selon le ministre irakien du Pétrole, Faleh al-Khayat, sans embargo, son pays disposerait actuellement d'une capacité de production de 6 à 7 millions de barils par jour. Le chiffre ne doit rien au hasard : c'est la production de l'Arabie Saoudite. Quant aux réserves prouvées, elles se montent à 115 milliards de barils, ce qui place l'Irak au deuxième rang mondial, juste derrière le royaume wahhabite. Mais nombre d'experts estiment que l'Irak dispose des premières réserves mondiales ­ de l'ordre de 150 milliards, voire plus. On comprend mieux l'intérêt, pour les Etats-Unis, d'installer un régime «ami» à Bagdad. Avec «seulement» 10 milliards de dollars d'investissements, la production irakienne pourrait augmenter de 2 millions de barils par jour, ce qui permettrait une chute des cours de près de 8 dollars par baril.

Méfiance

Jusqu'à présent, le rôle de modérateur du marché est tenu par la seule Arabie Saoudite. Cette fonction est d'ailleurs le principal pilier de l'alliance stratégique saoudo-américaine conclue dans les années 50. Mécontents du manque de coopération des Saoudiens dans les enquêtes sur Al-Qaeda et méfiants envers un régime jugé favorable aux islamistes, certains faucons du Pentagone plaident pour un «changement de cavalier». Les Américains, qui développent en ce moment leurs sources d'approvisionnement tous azimuts et tout particulièrement en Afrique (Angola, Guinée équatoriale, Tchad, Soudan...), savent qu'ils ne peuvent pas faire une croix sur la péninsule arabique, qui concentre 54 % des réserves mondiales. D'où le scénario irakien. Le pari est d'autant plus séduisant qu'il permettrait de prendre l'Iran en tenaille, en le coinçant entre l'Afghanistan et l'Irak transformés en protectorats américains.

Mais entre ce kriegspiel pétrolier en salle d'état-major et un rééquilibrage effectif du marché, il y a un pas : plusieurs années et des dizaines de milliards de dollars (30 milliards au bas mot) seront nécessaires à la remise en état de l'infrastructure pétrolière irakienne. Washington aurait récemment donné l'assurance à Paris que TotalFinaElf, qui a signé des précontrats avec le régime actuel, ne serait pas écarté après la chute de Saddam.


--------------------------------------------------------------------------------

Sources
Article tiré de Liberation.fr
Source : http://www.liberation.fr/page.php?Article=51631

-------------------------------------------------.

,,,Le TONTON...

eveil

Masculin Messages : 6900
Date d'inscription : 10/11/2009
Age : 53
Localisation : de retour en france ( aquitaine )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pétrole d'Irak acquis par l'OCS!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum